CheminArticles  > Biorésonance

« Dans toutes les cultures et dans toutes les traditions médicales précédant les nôtres, la guérison      était accomplie en déplaçant les énergies. »  –  Albert Szent-Györgyi, biochimiste et Prix Nobel.

BIORÉSONANCE : LA MÉDECINE DU FUTUR

La Biorésonance ou la Médecine vibratoire, une nouvelle approche de la physique, est basée sur la mécanique quantique et ondulatoire. Elle englobe les méthodes de soins, les outils et les appareils basés sur l’émission de rayonnements électromagnétiques de très faible intensité destinés à rééquilibrer l’énergie corporelle.

Le but des appareils et les outils de la biorésonance est de restaurer les fréquences saines (propres) des cellules et des organes, normaliser des flux énergétiques de l’organisme et restituer l'échange d'informa-tions entre les cellules pour favoriser la santé.

La biorésonance est aujourd'hui plus développée en Allemagne et en Russie, où elle fait l’objet aujourd’hui de multiples applications et recherches. 

E=mc2 : l'énergie équivaut à la matière ! c'est sur cette découverte fondamentale du début du XXe siècle que la biorésonance a pu appliquer au domaine médical ce qui était désormais prouvé par les physiciens : les ondes et la matière interagissent, dans les deux sens : il est ainsi possible de comprendre l'état de la matière et d'agir sur celle-ci en utilisant certaines fréquences précises d'ondes électromagnétiques. La biorésonance c’est le pont entre l'énergie et la matière !

Un peu de science…

La physique conventionnelle (Newton)

Dans la physique classique, on lâche une pomme et elle tombe par terre (gravité) ; on colle des atomes ensemble (attraction) pour constituer des molécules ; ces molécules agissent sur d'autres molécules (chimie) ; tout a un lien de cause à effet linéaire (causalité) : Cette pensée, issue de l'observation des mécanismes à l'échelle visuelle, aboutit à la vision mécaniste du monde : chaque action doit avoir le même effet, chaque molécule doit agir chimiquement identiquement, et tout est séparable en équations simples, quel que soit l'environnement.

La mécanique quantique 

Au contraire, la mécanique quantique, fondée sur l'observation du comportement de la matière et de l'énergie au niveau atomique, est totalement contre-intuitive : des particules peuvent être liées en temps réel, quelle que soit la distance (intrication) ; il est impossible de connaitre à la fois la vitesse et l'emplacement d'un atome (indétermination) ; la lumière est à la fois une onde et de la matière (dualité onde-corpuscule) ; (...)

(...) un état peut posséder plusieurs valeurs à la fois (superposition) ; tout élément peut être influencé par des éléments quelle que soit leur distance (non-localité) ; l'intention peut modifier des états quantiques ; et l'observation modifie l'état (effondrement de la fonction d'onde). La matière est finalement plutôt une affaire de probabilités.

La mécanique ondulatoire 

On constate avec la dualité onde-corpuscule, qu'une particule peut être aussi décrite comme une onde. La mécanique ondulatoire comprend des concepts comme les ondes stationnaires, et décrit le transport d'énergie et d'information. Elle montre aussi la résonance. Ainsi, une information transportée par une onde est amplifiée si elle résonne dans un système accordé.Enfin, la mécanique quantique impose de penser un système dans l'ensemble de sa complexité, et non de réduire le tout en petites parties qui seraient indépendantes. C'est ce qui s'est appelé 'vision holistique', dans lequel un système est plus complexe que les parties servant à le définir ; c'est l'opposé de la vision réductionniste (telle qu'appliquée en médecine traditionnelle). 

Résonance et cavités 

On appelle cavité, toute structure cohérente (atome, molécule, cellule, organe...) ; on peut l'exciter avec une onde. Cette cavité possède physiquement une ou plusieurs fréquences de résonance, qui sont fonction de sa forme (chaque fréquence correspondant à une longueur d'onde, c'est à dire une taille physique). Si cette longueur d'onde est en accord avec la dimension de la cavité, celle-ci va l'amplifier (c'est la résonance).

Les ondes de compression ou ondes longitudinales (comme celles des ondes sonores) sont aussi appelées par certains "ondes scalaires". Celles-ci sont créées par la mise en résonance d'une cavité par une onde transversale (comme les ondes électriques et magnétiques), comme celles produites en biorésonance : une onde spécifique à une structure qui la met en résonance et créé à la fois des ondes stationnaires et, en conséquence, des ondes de compression à l'intérieur de la cavité.

Les ondes longitudinales créées correspondent aux longueurs d'onde qui sont renforcées par les interférences de construction, après un grand nombre de réflexions sur les surfaces réfléchissantes de la cavité. Ainsi, on comprend que les ondes de biorésonance, qui sont choisies pour créer une résonance spécifique dans une cavité donnée, créent aussi des ondes dites scalaires. Il a été démontré que toutes ces ondes sont importantes dans le vivant et associées aux processus de santé. 

Quelques points importants des études scientifiques 

N'importe quelle forme de la vie possède son propre spectre unique des vibrations électromagnétiques (d'irradiation bio-photonique), c’est-à-dire chacun micro- et macroorganisme a le spectre spécifique des fréquences. L'ensemble de cette irradiation à haute fréquence crée un bio-champ électromagnétique exerçant les fonctions protectrices et énergétiques.

Les études scientifiques du biologiste russe A.Gourvitch, l'académicien russe N.Devyatkov, des inventeurs S. et V.Kirlian.

Au-delà de l'atome, il a été prouvé que les cellules vivantes possèdent des systèmes de résonateurs capables d'émettre ou de capter des informations selon les mêmes principes qu'un système de radiodiffusion. Un organisme vivant est ainsi en liaison permanente avec l'environnement.

 

Les travaux des scientifiques allemands Morell et Rache dans le domaine de la biorésonance, les études de scientifique et ingénieur russe, de G.Lakhovsky sur la transmission et la réception des signaux biologiques.

Le lien énergétique et informationnel des milieux intérieur et extérieur se réalise par les points biologiquement actifs disposés sur la peau et les centres énergétiques.

Les études du généraliste célèbre de Moscou G.A.Zakharin, du neuropathologue anglais H.Head, du médecin-investigateur allemand R.Foll

L'énergie et l'information de la personne sont transmises d’un organe à l’autre par le système des canaux énergétiques – des méridiens.

Les études scientifiques et les élaborations du scientifiques japonais Yoshio Nakatani, du scientifique nord-coréen Kim Bong-Han, du neurochirurgien ukrainien, docteur en médecine, professeur, académicien russe A.Romodanov

Les cellules échangent d'information ondulatoire de deux paramètres (de fréquence et d'amplitude). Toutes les cellules saines de n'importe quels organismes vivants émettent le même signale que nous avons appelé «le code de la vie» de 0,03 Hzs.

Chaque élément (organe en bon fonctionnement ou en état pathologique, système énergétique, pathogène...) possède sa ou ses propres fréquences fondamentales de résonance.

Ces fréquences se retrouvent en harmoniques en décades, et la progression de la maladie suit une évolution depuis les fréquences les plus aiguës vers les fréquences de plus en plus basses.

Les études scientifiques du docteur en médecine (russe) А. Bessonov, du professeur russe E.Kalmykova

Pour résumer... 

  • La biorésonance est basée sur la mécanique ondulatoire et sur la physique quantique

  • Elle utilise la 'vision holistique', dans lequel un système est plus complexe que les parties servant à le définir

  • Elle permet de repérer éventuellement des « anomalies » au sein des organes et de les rectifier en envoyant des signaux de très faible intensité.

  • Elle est basée sur les multiples études scientifiques

À Découvrir Aussi:

Le taux vibratoire du globe terrestre est en train de s’élever à grande vitesse.